Domaine du tourisme

icon-tourism-realvista2 Dans les textes touristiques, il est essentiel que vos mots attirent l’attention des visiteurs potentiels, parmi lesquels nombreux sont anglophones. J’ai traduit tous types de documents touristiques : des guides, des brochures et des sites Internet. J’ai aussi visité différents sites touristiques à titre personnel dans les pays dont les habitants parlent mes langues de travail. J’ai presque toujours pensé que les traductions pouvaient être améliorées. Laissez-moi donc vous le prouver en rendant vos textes touristiques réellement impressionnants.

« Panneaux explicatifs sur un site historique que j’ai traduit pour le Parc des Pyrénées du sud de la France. »

cossetania« Les livres décrivent des évènements, mais ils doivent aussi transmettre des émotions. Une bonne traduction doit savoir faire passer cette émotivité dans une autre langue et ce n’est pas toujours facile. Simon Berrill est un des collaborateurs de Cossetània Edicions depuis quelques années. Les livres touristiques qu’il traduit vers l’anglais permettent au visiteur de Barcelone de se passionner pour le patrimoine culturel de la ville. »

juillet 15, 2015

logoPNR2« Tout au long de son travail pour le Parc naturel régional des Pyrénées catalanes, Simon Berrill nous a démontré qu’il possédait les capacités pour mener à bien un projet à l’échelle de deux sites inscrits au patrimoine mondial UNESCO.

Il a su démontrer une vision globale, de la réactivité et un vraie rigueur culturelle, scientifique et patrimoniale dans le cadre d’action à partenaires multiples.

Sa réactivité, son autonomie et sa souplesse d’exécution ont été gages d’un travail de traduction de qualité.

En plus de ces compétences, M. Berrill possède les atouts et les qualités techniques et scientifiques indispensables pour accompagner le pilotage et la mise en œuvre de la signalétique internationale à la hauteur des enjeux et des exigences d’un site UNESCO comme les fortifications de Vauban.

L’ensemble de son expérience additionnée à sa formation fait de Simon BERRILL une véritable personne fédératrice, dont les compétences techniques et les savoirs ont été un atout incontestable à mon action et à la réussite de ce projet. »

 

 

Benjamin Maccioni Chargé de mission UNESCO mai 22, 2014